Université d’été 2012

Première université d’été en Hongrie pour les enseignants de FLE et de DNL

Pour la première fois, l’Institut français en Hongrie et l’Association Hongroise des Enseignants de Français (AHEF) ont proposé, en partenariat avec l’université ELTE, le Centre Interuniversitaire d’Etudes Françaises (CIEF), la Fondation franco-hongroise pour la jeunesse (FFHJ) et le Collegium Eötvös Jozsef, une université d’été à destination d’une soixantaine d’enseignants de Français langue étrangère (FLE) et de Disciplines non linguistiques (DNL) en Hongrie. Elle a eu lieu du 9 au 13 juillet 2012 à l’université Eötvös Loránd (ELTE).

Un programme riche et varié

L’université d’été s’est articulée autour de 3 parcours principaux et de plusieurs ateliers. Les parcours constitués de modules  de 4, 8 et 12 heures ont tenté  de répondre aux besoins et attentes des enseignants dans les domaines suivants :

–      Les technologies numériques (multimédias et ressources en ligne) : module animé par Elodie Ressouches qui avait pour objectif principal le développement  du site de ressources numériques  « Franciaoktatas » grâce à la constitution d’une bibliothèque de ressources numériques gratuites, la création de fiches pédagogiques numériques adaptables sur tableaux blancs interactifs (TBI), la conception de ressources numériques pour l’enseignement bilingue et le français de spécialité.

–           L’évaluation : parcours animé par Nelly Mous : ce module  a permis de mener une réflexion et un travail autour de trois points : les pratiques de l’évaluation ; le choix de  critères  d’évaluation et l’amélioration des fiches pédagogiques réalisées pour « franciaoktatas » ainsi que  les modalités d’examens des épreuves B1 et B2 du DELF.

–         La pédagogie de projets et l’enseignement bilingue : ce module,  animé par Jacqueline Demarty-Warzee, se proposait de faire un état des lieux des ressources existantes sur l’enseignement bilingue en Hongrie ; d’améliorer les compétences des enseignants de français et de DNL dans la didactique de l’analyse du  discours des sciences ; de concevoir des fiches pédagogiques pour  « franciaoktatas » et de réfléchir aux montages de projets possibles en classe.

Plusieurs ateliers de 2h30 à 8h, encadrés par les professeurs hongrois et français ainsi que par un acteur professionnel  ont été proposés aux stagiaires : Problématique de l’adaptation théâtrale, La chanson en classe de FLE, Communication interculturelle, La grammaire autrement, La vidéo en classe de FLE, La publicité, Le français parlé, Littérature et gastronomie, Du roman au théâtre et Découvrir une langue inconnue.

Les participants ont également pu assister à trois conférences : Présentation du volume  Notre sentinelle avancée, Aurélien Sauvageot et le collège Eötvös, Les programmes européens et Littérature de l’extrême contemporain, « Ceci n’est pas un radiateur ».

Le stage s’est terminé par une soirée organisée par les stagiaires. Inspirés des cours qu’ils ont suivis dans la semaine, ils ont animé la soirée dans une ambiance chaleureuse dans une salle du prestigieux hôtel Gellert.

 Partage d’expériences et évaluation

L’ouverture d’esprit et le désir des participants de partager leurs expériences a permis de faire de cette semaine une réussite collective, à la satisfaction générale. La soirée organisée par les stagiaires a également contribué à resserrer les liens entre organisateurs, formateurs et participants.

Cette semaine de formation a été un véritable succès et a répondu à une réelle attente des enseignants de FLE et DNL en Hongrie. Une seconde édition de l’université d’été est d’ores et déjà envisagée pour l’année prochaine.

Cliquez ici pour découvrir les photos de l’Université d’été 2012 !

Publicités